Où part la technologie française?

Corum Group vient de raliser une analyse portant sur un peu moins de 300 transactions dans les NTIC; elles impliquent toutes une entreprise franaise, cible ou acqureur. Les oprations ont t boucles entre aot 2007 et janvier 2010. Elles incluent pour lessentiel des diteurs de logiciels, des start-up technologie internet et lie linformatique.

 

Lobjectif de cette tude tait didentifier quels sont les pays acqureurs de la technologie franaise et de connatre le comportement des franaises vis--vis de la technologie trangre. Les rsultats de cette tude sont assez surprenants et vont lencontre de certains clichs qui ont la vie dure!

En effet sur 298 oprations recenses par Corum Group, il existe trois groupes distincts assez quilibrs :

 • Groupe 1: 84 entreprises sont acquises par des trangres,

 • Groupe 2: 81 entreprises sont acquises par des franaises,

 • Groupe 3: 133 entreprises franaises ont acquis des socits ltranger.

 

Groupe 1
Le premier enseignement, attendu (!), est que dans plus de 50% des cas, le principal march de sortie des entreprises franaise de technologie est lAmrique du Nord. Cela reprsente 44 transactions (USA - 98% - et Canada) sur un total de 84. La CEE arrive en 2me position avec 29 transactions. Le solde, 11 oprations, part dans le reste du Monde avec la Norvge pour plus dun tiers, lInde et lAustralie, la Suisse une chacun. Cette rpartition est assez quilibre et reprsente, plus ou moins, le poids moyens des pays acqureurs dans le march des technologies de ldition dans le monde. Ce nombre confirme galement la bonne tenue de la technologie franaise malgr les barrires fortes que constituent les lois du travail, systmatiquement attaques par les acqureurs.

 

Groupe 2
Les entreprises franaises sont dans 81cas, acqureurs de socits franaises. Ainsi le dbouch France correspond assez bien une certaine ide (ou tendance naturelle ?) qui veut que les entreprises franaises se tournent prioritairement vers le march intrieur et que leurs diffrenciateurs ne « marchent » pas lexportation (dommage).

 

Groupe 3
La majorit des transactions (133) sont des acquisitions dentreprises trangres par des franaises. Cela traduit sans aucun doute que nos entreprises ont intgr que la croissance externe est un acte naturel de gestion! Si lon descend un peu dans les chiffres on constate que 42 entreprises cibles proviennent des Etats Unis ! ( comparer avec les 44 franaises vendues aux Nord Amricains!). Pour 49 dentre elles, les cibles proviennent de la CEE. Le solde des cibles mane de 16 pays diffrents incluant lEgypte, lInde, la Chine, le Brsil etc.

 

En conclusion que peut-on tirer comme enseignement? Principalement que les entreprises franaises sont un des acteurs majeurs des M&A NTIC dans le monde. La France essaime sa technologie, mais pas seulement ! Elle identifie et acquiert partout sur la plante des technologies qui amliore sa comptitivit et sa prsence. Mais aussi que le march des M&A de la technologie est extrmement vigoureux, rparti et peu cloisonn. Les acheteurs sont de toute origine. Ils ont bien intgr que « Le Monde Est Plat » (Thomas Friedman).

Corum Group est leader mondial des fusions et acquisitions sur le crneau exclusif « software & IT ». Avec plus de 250 oprations ralises et plus de 6 milliards dEuros de richesse gnre pour les actionnaires, Corum Group est prsent aux Etats Unis et en Europe. Jrme Fougerat (jeromef@corumgroup.com)

Posted by , on 17 March 2010
What's My Company Worth?

 Subscribe

Recent Posts

Archived Posts